On parle de plus en plus de l’huile de CBD et des bienfaits potentiels que cette molécule peut avoir sur votre santé mais lorsque l’on commence a rentrer un peu dans le détails des différentes huiles qu’il existe sur le marché on se retrouve vite perdu !

En effet il n’est pas rare de voir d’énormes différences de prix d’une huile à une autre et cela est particulièrement déroutant lorsque l’on souhaites simplement essayer le CBD. Dans cet article vous allez découvrir les différentes huiles qu’il existe et pourquoi l’on constate une telle différence de prix d’un produit à un autre.

Les différents types d’huiles de CBD

Pour comprendre les différences importantes de prix d’une huile à une autre il faut en faite regarder la concentration de CBD dans le produit final. Le CBD est une molécule qui coûte cher à produire et à extraire de la plante et le prix d’un gramme de CBD pur varie de 40 à 100€ !

Lorsque vous achetez de l’huile de CBD vous achetez en faite de l’huile de graines de chanvre pressées dans laquelle est ajouté du cbd pur (sous forme de cristal). Ces cristaux solubles sont dilués dans de l’huile de graine de chanvres pour obtenir l’huile de CBD. La quantité de cristaux de CBD ajoutée définira la concentration finale du produit.

Par exemple pour obtenir un flacon de 10 ml d’huile de CBD à 10%, il faudra ajouter 1ml de CBD pur dans 9 ml d’huile de graine de chanvre. Vous comprenez donc que le prix d’une huile est surtout dépendant de la quantité de CBD ajouté et non pas de la quantité de graines de chanvres nécessaires pour sa réalisation.

Les huiles de cannabidiol 3%

Ce dosage à 3% est idéal pour débuter avec le CBD, ce dosage faible ne procurera des effets notoires que sur le long terme mais vous permettra de vous initier au CBD sans vous ruiner ! Voici les meilleures marques qu’il existe sur le marché :

L’huile de  Cannabidiol isolée (isolate)

Dans cette huile il n’y a plus aucun terpène ou de cannabinoïdes autre que le CBD. Le CBD a été isolé par différent processus chimique et mécanique (distillation, extraction au CO2 supercritique, etc …) et la molécule final se retrouve à l’état de cristaux purs à 99.9%. Ces cristaux sont dilués dans une huile de graines de chanvre afin d’obtenir le produit final.

Ce produit n’est certes pas simple à fabriquer mais les consommateurs le préfèrent aux autres huiles pour sa pureté et le faite qu’il soit légal dans tous les pays du monde. En ne sélectionnant que le CBD issus de la plante ont s’assure qu’il n’y aura pas de polluants, de cire et de THC. Le processus de fabrication de cette huile est complexe et n’est pas réalisable par n’importe qui : il faut plus de 150.000 € pour les machines et le matériel de laboratoire, un extracteur de C02 supercritique coûte à lui seul 80.000€ !

Processus de fabrication

Voici les étapes à suivre dans l’ordre pour réaliser de l’isolate :

  • Récolte des plans de chanvre/cannabis
  • Trimming
  • Extraction par CO2 supercritique
  • Winterization
  • Filtration
  • Distillation fractionnelle
  • Décarboxylation
  • Chromatographie séparative

A cette étape vous obtenez les fameux cristaux de CBD purs à  99% ! Puis il reste à les mélanger à de l’huile de graines de chanvre et à faire le remplissage des fioles et le packaging !

Je pense que vous comprenez maintenant mieux pourquoi une petite bouteille de 10ml peut coûter de 35€ à 200€ 😉 (en fonction de la concentration en CBD) !

Les concentrés full spectrum / spectre complet

Dans l’huile de CBD en full spectrum vous retrouvez toutes les molécules du chanvre dans leurs proportions originales. Les concentrés en full spectrum sont faits grâce à un solvant (généralement de l’éthanol) qui va séparer les cannabinoïdes , la cire et les terpènes du chanvre industriel ou du cannabis. Le résultat est une huile épaisse, noire et pâteuse qui contient toutes les bienfaits de la plante.

Le problème de ces huiles en full spectrum est qu’elles contiennent la plupart du temps du THC et qu’elles sont donc interdites à la consommation en France !

Pourtant ces huiles ont l’avantage de contenir les cannabinoïdes mais également les terpènes ce qui permet de générer un effet d’entourage qui semble activer de manière plus efficace les différents cannabinoïdes dans le corps humain. L’effet d’entourage est actuellement étudié au Etats-unis mais aucune conclusions n’est pour le moment disponible.

L’huile board spectrum / spectre large

L’huile à large spectre est similaire à la full spectrum à la différence que cette dernière à été distillée pour en retirer certains cannabinoïdes comme le THC. Ces huiles sont donc légale en France car la plupart ne contiennent pas de Tétrahydrocannabinol mais renseignez vous bien avant d’acheter car certaines huile conservent néanmoins de petites trace de THC ce qui les rend illégale à la consommation en France !

Cette huile est créée grâce à une étape supplémentaire par rapport à l’huile à spectre complet : la distillation par le biais d’un RotoVap. Cette étape supplémentaire peut faire disparaître certains terpènes et cannabinoïdes et il faut bien se renseigner sur la composition de cette dernière en fonction de ce que vous recherchez.

L’huile à large spectre est donc un bon compromis pour profiter des bienfaits du CBD et de l’effets d’entourage des terpènes et des autres cannabinoïdes .

Comment utiliser l’huile de CBD ?

Sous la langue : La méthode la plus simple est de prendre quelques gouttes sous la langue et de laisser agir quelques minutes en attendant que le CBD soit assimilé par les muqueuses de votre langue. C’est le moyen le plus rapide d’assimiler le produit, ensuite vous pouvez avaler l’huile qui sera ensuite digérée par estomac dans les prochaines heures.

Si vous utilisez une huile à faible concentration de CBD il faudra laisser agir plus longtemps et faire circuler le liquide pour maximiser l’assimilation.

En gélule : Vous trouverez également de l’huile de CBD dans des gélules, il suffit de les avaler et de laisser votre estomac faire le reste avec la digestion.

En suppositoire : L’huile de CBD existe aussi en suppositoires, il s’agit d’un moyen efficace pour assimiler le CBD par les muqueuses du rectum. Cette méthode est tout aussi efficace que la méthode sublinguale.

Peut-on fumer l’huile de CBD ?

C’est une très mauvaise idée que de vouloir fumer de l’huile CBD !!

Comme expliqué plus haut l’huile de CBD est toujours accompagnée d’huile de chanvre ou de coco et donc vous allez vous exposer à des cancérigènes lors de la combustion ! L’huile de CBD doit être assimilée par voie orale, le mieux est de mettre quelques gouttes sous la langue et de laisser agir 1 ou 2 minutes.

En revanche il est possible de vapoter du e-liquide CBD avec une cigarette électronique. Il faut pour cela acquérir un e-liquide PG/VG dans lequel a été ajouté des cristaux de CBD pur, à vous ensuite de choisir la concentration finale en cannabidiol parmis les différentes options. Il existe des liquides déjà préparés ou vous pouvez le faire vous-même en DIY (do it yourself) : Pour cela il suffit d’acquérir votre base PG/VG et d’y ajouter des critaux de CBD que vous allez diluer dans votre solution.

Attention : Sur Internet beaucoup de boutiques cherchent à vous vendre des cigarettes électroniques « spéciale  » CBD, cela n’a aucun sens car n’importe quelle e-cigs vous permettra de vapoter votre mélange de CBD sans abimer le coil.

L’huile de cannabidiol : production et posologie

Après le THC : le composant psychoactif du cannabis, le cannabidiol est sans doute le cannabinoïde le plus étudié que contient cette plante. En effet, de plus en plus de scientifiques se penchent sur les innombrables qualités que contient le CBD. Cet intérêt particulier se justifie par la capacité du cannabidiol à agir sur le bien-être ainsi que par ses qualités thérapeutiques qui commencent à interpeller véritablement les professionnels de la santé en France actuellement. Cependant, les médecins ne sont pas les seuls à être séduits par ce cannabinoïde car des produits à base de CBD sont aujourd’hui disponibles sous plusieurs formes à l’attention des particuliers. Dans cet article, il sera principalement question de l’huile de cannabidiol.

  • Comment produire l’huile de CBD ?

Parmi les différents produits dérivés du cannabidiol, l’huile de CBD en est la forme la plus concentrée grâce à son processus de production. En effet, pour optimiser l’action du CBD sur notre organisme, il convient d’isoler ce cannabinoïde parmi les différents composants présents dans la fleur de cannabis. Pour ce faire, il est nécessaire d’utiliser la variante de cannabis ou de chanvre la plus riche en CBD. En effet on distingue deux espèces de cannabis qui possèdent des propriétés très différentes. D’une part, en provenance d’Inde le cannabis indica a surtout un effet calmant, d’autre part le cannabis sativa provient de l’Amérique du Sud. Cette dernière est réputée pour son interaction avec l’activité cérébrale, elle présente également une forte teneur en cannabidiol.

C’est pourquoi les producteurs d’huile de CBD se servent principalement du chanvre agricole ou cannabis sativa pour en extraire de l’huile essentielle à usage thérapeutique. La pureté du résultat de l’extraction varie selon le procédé utilisé. La méthode la plus utilisée serait la méthode de l’extraction par huile végétale. De l’huile de coco ou de l’huile d’olive est utilisée comme support pour extraire le cannabinoïde. Si cette méthode est reconnue pour être la moins risquée pour la santé, elle convient surtout pour la conception de crèmes et pommades. Elle est rarement utilisée pour produire des produits dérivés de cannabidiol destinés à la consommation. La méthode de l’extraction par CO2 est en revanche celle qui permet d’optimiser la pureté de l’huile qui en résulte. Bien qu’elle soit coûteuse, elle est néanmoins idéale pour fabriquer du CBD à ingérer, notamment de l’huile de CBD.

  • Comment doser sa consommation journalière d’huile de CBD ? 

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour définir la quantité de cannabidiol à consommer quotidiennement. En général, il est conseillé de commencer à en consommer en faible quantité et d’augmenter progressivement la dose quotidienne jusqu’à sentir l’effet escompté à l’égard du malaise ou de la pathologie traitée. Leonardo Leinow et Juliana Birnbaum sont deux spécialistes qui ont consacré près de 30 ans de leur vie à réaliser des études sur les bienfaits du cannabidiol ainsi que sur sa posologie. Ils distinguent trois niveaux de dosage à mettre en place.

Avant d’aller plus loin, il est important de souligner que deux indicateurs vous permettront de choisir l’huile de cannabidiol qui vous convient le mieux. En premier lieu, la teneur est exprimée en pourcentage. Cet indicateur peut varier de 5% à plus de 20%. Ensuite, la quantité de CBD exprimée en milligramme par goutte est également mentionnée sur le flacon. Ainsi, vous disposerez de tous les éléments nécessaires pour définir votre dose quotidienne.

  • Dosage faible 

La première catégorie concerne une consommation à très faible dose de l’ordre de 0,5 mg à 20mg de CBD par dose. C’est une quantité recommandée dans le cas de mauvaise gestion du stress ou de troubles de sommeil. En somme, ces petites doses s’adressent surtout à des personnes qui ressentent des malaises que l’on pourrait qualifier de mineur car sans grand danger mais qui pourrait tout de même nuire à leur quotidien. En l’occurrence, il peut également s’agir de de maux de tête chroniques ou aigus mais aussi de nausées sans réelles causes apparentes.

Dans les cas cités ci-dessus, il est recommandé de consommer 15 mg de cannabidiol quotidiennement. Bien évidemment cette quantité est à répartir sur toute la journée car il ne serait pas judicieux de consommer une telle quantité en une fois. Pour ce faire, il vous suffit d’opter pour de l’huile avec une teneur de 5% dont une goutte contiendrait 1,67 mg de CBD. Ainsi, vous devrez consommer 3 gouttes, matin, midi et soir pour parvenir à votre dose quotidienne de 15 mg.

  • Dosage standard

Dans ce deuxième cas de figure, il s’agit plutôt d’une dose quotidienne variant entre 10 mg à 100 mg de CBD par jour. Cette quantité est souvent administrée à des patients souffrant de maladies relativement douloureuses comme la sclérose en plaque ou la maladie de Lyme qui peut provoquer des arthrites chez la personne infectée. La dose standard convient également pour les personnes dépressives et anxieuses car comme il a été évoqué précédemment dans l’article, l’huile de CBD s’obtient par une extraction du cannabis sativa possédant des propriétés pouvant interagir avec notre système cérébral. C’est pourquoi le CBD constitue un excellent anxiolytique et un neuroprotecteur.

Par conséquent, les patients pour lesquels l’administration d’une faible dose ne suffit pas, il est nécessaire d’augmenter leur consommation quotidienne de CBD. Dans cette éventualité, il est mieux de choisir l’huile de CBD d’une teneur qui se situe entre 15% à 20%. Le premier contiendrait 5 mg de cannabidiol par goutte tandis que le deuxième en contiendrait près de 7 mg.

  • Dosage thérapeutique

Pour les patients justifiant une situation de santé pouvant être qualifiée de critique comme pourrait l’être ceux qui sont atteints d’un cancer et ressentent par conséquents les douleurs découlant de leurs chimiothérapies, il est nécessaire de prescrire des produits fortement concentrés en CBD. Pour que cette substance puisse leur venir en aide, il leur serait nécessaire d’en consommer plus de 120 mg quotidiennement. L’huile de CBD pourrait encore convenir pour un dosage pouvant atteindre les 180 mg par jour. En effet c’est une quantité qu’on peut atteindre grâce à l’huile concentrée à 20% contenant 60 mg par goutte. Une goutte trois fois par jour reviendrait à 180 mg par jour.

Partagez cet article :