Si vous vous intéressez un peu à l’univers du CBD voir même à celui du cannabis médical, vous avez sans doute déjà entendu parler de ce fameux terme de « décarboxylation« . Dans cet article nous allons rentrer dans le détail de cette méthode qui agit chimiquement sur le plant de chanvre et sur les molécules qu’il contient.

Vous allez vite vous rendre compte que ce procédé est très important en fonction de votre façon de prendre du CBD !

La décarboxylation est une réaction chimique qui se produit généralement par le biais de la chaleur pendant laquelle un composé organique perd une molécule de dioxyde de carbone (CO2). Durant ce changement d’état les composés organiques perdent des molécules de dioxyde de carbone sous la forme d’eau H20 et de fumée CO2.

Un processus primordial pour activer le CBD !

Dans un plan de chanvre ou de cannabis il faut savoir que les fameuses molécules THC et CBD sont présentes sous des formes différentes : la THCa et le CBDa. L’organisme n’assimile pas le CBDa et le CBD de la même manière, en fait c’est simple l’organisme ne possède pas de récepteurs cannabinoïdes pour le CBDa et le système endocannabinoïde ne pourra donc pas assimiler ces molécules sous cette forme !

Pour décarboxyler le CBDa en CBD il faudra faire chauffer votre matière entre 160° et 180° durant 20 à 30 minutes, si vous voulez décarboxyler du THCa en THC, ou d’autres cannabinoïdes (pour des traitements médicaux en accord avec votre médecin) vous pouvez consulter le shéma suivant pour toutes les températures de cuisson :

Si vous consumer de l’huile de CBD ou des cristaux non-décarboxylés vous ne constaterez simplement aucun des effets du CBD ! Et c’est la que beaucoup de débutants font cette erreur et finissent par abandonner le CBD car « ça ne fait rien » tandis que d’autres se disent qu’il faut attendre ou prendre de plus grosses doses de CBD et finissent par avorter l’expérience ….

Fumer ou vapoter du CBD permet une décarboxylation « naturelle »

Beaucoup de personnes ignorent totalement le processus chimique de la décarboxylation car en France il y a une grande culture du joint et du dab avec le cannabis qui est fumé et inhalé. En fait lors de la combustion d’un joint à une température de plus de 400° le THCa est transformé en THC ce qui active l’effet « planant » recherché. Cela est valable aussi pour le CBD lorsque vous fumez des fleurs de CBD ou vapotez du e-liquide au CBD , mais en revanche, la décarboxylation ne se fait pas lorsque vous consommez de l’huile de CBD ou des cristaux (directement sous la langue), c’est pour cela qu’il faut que vous réalisiez au préalable une décarboxylation de votre produit (ou que vous en achetiez un déjà décarboxylé).

Bien comparer les produits à base de CBD !

Sur Internet il y a énormément de marques qui jouent sur la vague du cannabidiol avec la volonté de s’enrichir et sans pour autant prendre des précautions sur la qualité du produit qu’ils vendent et sur le fait que le CBD soit décarboxylé ou pas ….

Mais ne vous inquiétez pas, nous avons déjà réalisé une sélection des meilleurs produits au CBD avec à chaque fois la mention décarboxylé ou non 🙂

Partagez cet article :

Previous PostNext Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *