Qu’est ce que la décarboxylation du CBD ?

Si vous vous intéressez un peu à l’univers du CBD voir même à celui du cannabis médical, vous avez sans doute déjà entendu parler de ce fameux terme de « décarboxylation« . Dans cet article nous allons rentrer dans le détail de cette méthode qui agit chimiquement sur le plant de chanvre et sur les molécules qu’il contient.

Vous allez vite vous rendre compte que ce procédé est très important en fonction de votre façon de prendre du CBD !

La décarboxylation est une réaction chimique qui se produit généralement par le biais de la chaleur pendant laquelle un composé organique perd une molécule de dioxyde de carbone (CO2). Durant ce changement d’état les composés organiques perdent des molécules de dioxyde de carbone sous la forme d’eau H20 et de fumée CO2.

Un processus primordial pour activer le CBD !

Dans un plan de chanvre ou de cannabis il faut savoir que les fameuses molécules THC et CBD sont présentes sous des formes différentes : la THCa et le CBDa. L’organisme n’assimile pas le CBDa et le CBD de la même manière, en fait c’est simple l’organisme ne possède pas de récepteurs cannabinoïdes pour le CBDa et le système endocannabinoïde ne pourra donc pas assimiler ces molécules sous cette forme !

Pour décarboxyler le CBDa en CBD il faudra faire chauffer votre matière entre 160° et 180° durant 20 à 30 minutes, si vous voulez décarboxyler du THCa en THC, ou d’autres cannabinoïdes (pour des traitements médicaux en accord avec votre médecin) vous pouvez consulter le shéma suivant pour toutes les températures de cuisson :

Si vous consumer de l’huile de CBD ou des cristaux non-décarboxylés vous ne constaterez simplement aucun des effets du CBD ! Et c’est la que beaucoup de débutants font cette erreur et finissent par abandonner le CBD car « ça ne fait rien » tandis que d’autres se disent qu’il faut attendre ou prendre de plus grosses doses de CBD et finissent par avorter l’expérience ….

Fumer ou vapoter du CBD permet une décarboxylation « naturelle »

Beaucoup de personnes ignorent totalement le processus chimique de la décarboxylation car en France il y a une grande culture du joint et du dab avec le cannabis qui est fumé et inhalé. En fait lors de la combustion d’un joint à une température de plus de 400° le THCa est transformé en THC ce qui active l’effet « planant » recherché. Cela est valable aussi pour le CBD lorsque vous fumez des fleurs de CBD ou vapotez du e-liquide au CBD , mais en revanche, la décarboxylation ne se fait pas lorsque vous consommez de l’huile de CBD ou des cristaux (directement sous la langue), c’est pour cela qu’il faut que vous réalisiez au préalable une décarboxylation de votre produit (ou que vous en achetiez un déjà décarboxylé).

Bien comparer les produits à base de CBD !

Sur Internet il y a énormément de marques qui jouent sur la vague du cannabidiol avec la volonté de s’enrichir et sans pour autant prendre des précautions sur la qualité du produit qu’ils vendent et sur le fait que le CBD soit décarboxylé ou pas ….

Mais ne vous inquiétez pas, nous avons déjà réalisé une sélection des meilleurs produits au CBD avec à chaque fois la mention décarboxylé ou non 🙂

THC vs CBD / Tétrahydrocannabinol vs Cannabidiol

À mesure que l’utilisation légale de la marijuana et d’autres produits à base de cannabis augmente, les consommateurs deviennent de plus en plus curieux quant à leurs options. Cela comprend le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC), deux composés naturels présents dans les plantes du genre Cannabis.

Le CBD se trouve principalement dans les extractions de la plante de chanvre. Il est vendu sous forme de gels, gommeux, huiles, suppléments, cristaux, e-liquide, extraits, etc.

Le THC est le principal composé psychoactif de la marijuana à l’origine de la sensation de planer. Il peut être consommé en fumant de la marijuana. Il est également disponible (dans les pays l’autorisant) dans les huiles, les produits alimentaires, les teintures, les gélules et plus encore.

Les deux composés interagissent avec le système endocannabinoïde de votre corps, mais ils ont des effets très différents.

CBD vs. THC : structure chimique

Le CBD et le THC ont exactement la même structure moléculaire : 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène. Une légère différence dans l’agencement des atomes explique les différents impacts sur votre corps.

Le CBD et le THC sont chimiquement similaires aux endocannabinoïdes de votre corps. Cela leur permet d’interagir avec vos récepteurs cannabinoïdes. L’interaction a un impact sur la libération de neurotransmetteurs dans votre cerveau. Les neurotransmetteurs sont des produits chimiques responsables de la transmission des messages entre les cellules et jouent un rôle dans la sensation de douleur, la fonction immunitaire, le stress, le sommeil, pour n’en nommer que quelques-uns.

CBD vs. THC : Composants psychoactifs

Malgré leurs structures chimiques similaires, le CBD et le THC n’ont pas les mêmes effets psychoactifs. En fait, le CBD est un composé non psychoactif. Cela signifie que cela ne produit pas la « sensation de planer » associé au THC.

Le THC se lie aux récepteurs cannabinoïdes 1 (CB1) dans le cerveau. Il produit un sentiment d’euphorie élevé.

Le CBD ne se lie que très peu, voire pas du tout, aux récepteurs CB1. En fait, cela peut interférer avec la liaison du THC et atténuer les effets psychoactifs.

CBD vs. THC : Bienfaits sur la santé

Le CBD et le THC ont à peu près les mêmes avantages sur la santé. Ils peuvent soulager plusieurs des mêmes conditions. Cependant, le CBD ne provoque pas les effets euphorisants du THC. Certaines personnes peuvent préférer utiliser la CBD en raison de l’absence de cet effet secondaire.

La CDB est utilisée pour traiter diverses autres affections, telles que :

  • Les convulsions
  • Inflammation
  • Douleur
  • Psychose ou troubles mentaux
  • Maladie inflammatoire de l’intestin
  • La nausée
  • Migraines
  • Dépression
  • Anxiété

THC est utilisé pour aider avec des conditions telles que :

  • Douleur
  • Spasme musculaire
  • Glaucome
  • Insomnie
  • Faible appétit
  • La nausée
  • Anxiété

CBD vs. THC : Effets secondaires

Le CBD est bien toléré, même à fortes doses. La recherche suggère que les effets secondaires de l’utilisation de la CBD sont probablement le résultat d’interactions médicamenteuses entre la CBD et d’autres médicaments que vous prenez éventuellement.

Le THC provoque des effets secondaires temporaires, tels que :

  • Rythme cardiaque accéléré
  • Problèmes de coordination
  • Bouche sèche
  • Les yeux rouges
  • Temps de réaction plus lent
  • Perte de mémoire

Ces effets secondaires font partie des propriétés psychoactives du composé.

Aucun composé n’est fatal. Cependant, une consommation élevée de THC peut être liée à des effets psychiatriques négatifs à long terme. Cela est particulièrement vrai pour les adolescents qui consomment de grandes quantités de THC ; l’effet sur le cerveau est plus profond pour les adolescents. L’utilisation du composé augmente le risque de certains troubles psychiatriques, tels que la schizophrénie.

CBD vs THC : légalité

Il faut savoir que le CBD est 100% légal en France tandis que la molécule euphorisante THC est strictement interdite !

Les produits de CBD avec moins de 0.2% de THC sont autorisés en France.

Pourquoi parle-t-on de la teneur en THC dans l’huile de CBD si le THC et le CBD sont deux composés différents ?

Le CBD et le THC sont deux des cannabinoïdes les plus importants trouvés dans la plante de cannabis. La marijuana et le chanvre produisent du CBD et du THC. Cependant, la marijuana a une concentration plus élevée en THC. Le chanvre a une concentration plus élevée en CBD. Parce que le chanvre contient plus de CBD que les niveaux relativement bas de THC, il constitue la source idéale pour l’huile de CBD.

La souche moyenne de marijuana actuelle contient environ 12% de THC. Le CBD ne peut contenir plus de 0,3% de THC. L’huile de CBD peut contenir de petites quantités de THC car il est présent dans la plante de chanvre.